La musique aide les enfants à mieux mémoriser

Enfants jouant du ukulélé
Depuis de nombreuses années maintenant, les effets de la musique sur les fonctions mentales et psychiques d’un enfant ne cessent de se justifier. Des études ont en effet démontré que plus l’enfant écoute de la musique classique plus l’hémisphère droit de son cerveau se met en activité. Il en est de même lorsqu’il apprend à manier un instrument de musique, tant l’hémisphère droit que l’hémisphère gauche de son cerveau sont activés. Les raisons qui font que la musique est parfaitement en mesure de développer les capacités intellectuelles d’un enfant sont expliqués dans ce sujet.

Les vertus indéniables de la musique sur un nourrisson

Quand il est encore dans le ventre de sa mère, le fœtus est déjà baigné dans un environnement sonore permanent. Bien que l’enfant soit encore passif dans l'écoute des bruits de son entourage, il entretient un rapport particulier avec ce qu’il entend. Les sons qu’il perçoit lui confèreront soit des effets bénéfiques soit négatifs dans certains cas. Pour favoriser le bien-être d’un tout petit, encore dans le ventre, la musique classique est la meilleure des options. Cette dernière aura notamment pour effet de calmer, d’apaiser et de sécuriser le bébé. Outre les effets cités, il est également à noter que la musique permet d’éveiller les fonctions mentales et psychiques en plus de développer les capacités intellectuelles d’un enfant. Quand le fœtus entend de la musique, elle lui offre généralement une sensation de relaxation et d’harmonie. Un effet qui dure même après sa naissance. Et pour cause, au fil des mois qu’il passe dans le ventre de sa maman, l’ouïe du nourrisson ainsi que l’ensemble de ses sens se développent. Ce qui participe à la maturation de son système neuronal.

Qu’en est-il des effets de la musique sur le cerveau d’un enfant ?

Vous l’aurez alors compris, la musique est un élément qui contribue de près à l’éveil des bébés. Elle permet effectivement d’optimiser le bon développement global du nourrisson. Lorsqu’il écoute, son cerveau est pour ainsi dire fortement sollicité, car en plus d’analyser, il dissèque et tente de comprendre aussi bien le fonctionnement que le langage musical qui lui est proposé. Très rapidement, l’enfant sent alors que la représentation des sons et le fait d’écouter de la musique sont deux phénomènes bien distincts. Faire écouter de la musique à son petit bout est donc source d’une multitude de bienfaits sur son cerveau. Grâce à cette action, il est en effet à même d’accélérer l’acquisition du langage, l’écoute des compétences, la motricité et à la fois la capacité de mémorisation. Le raisonnement spatio-temporel d’un enfant est également amélioré par l’écoute de la musique. C’est la capacité de voir des pièces démontées et pouvoir les réassocier dans l’ordre avec son cerveau. Un point sur lequel les compétences en mathématiques reposent. En somme, l’exposition dans un milieu musical participe considérablement au développement global du cerveau d’un petit enfant, notamment sur sa capacité à mémoriser. 

Actus Récentes

Découvrez...

    Guitarlele Rangiroa Upa Upa Tahiti 3

    Guitarlele Rangiroa

    260,00 €