L’histoire des roulottes de Polynésie française

Les roulottes de Vaiete
Les roulottes sont très répandues et appréciées à Tahiti, comme dans toute la Polynésie française. Leur origine remonte aux années 30 où elles ont émergé chez les familles immigrées chinoises en besoin d’argent, pour petit à petit évoluer jusqu’à maintenant. Emblématiques des îles du Pacifique, c’est un endroit chaleureux où on aime se retrouver autour de plats locaux et copieux. Avec un peu de chance, tu pourras même profiter des joueurs de ukulele qui viennent de temps en temps faire la bringue sur la place de Vaiete !

Vous avez dit “roulottes” ?

Au premier abord, quand on entend parler du mot “roulottes” à Tahiti, on pense à son sens premier du terme, des roulottes utilisées par les itinérants pour voyager et y vivre, comme les forains par exemple. Mais en Polynésie, ce mot n’a pas la même signification ! On parle de roulottes pour désigner des food trucks tout simplement, c’est-à-dire des camion-restaurants, véhicules équipés pour la réalisation et vente de plats et boissons qui sont généralement des snacks. Son appellation peut varier selon sa région, comme par exemple à la Réunion où ils sont appelés “camion-bar” ou encore “camion gourmand” au Québec. Et tu l’as maintenant compris, pour Tahiti c’est les roulottes !

Les premières roulottes sont apparues à Papeete dans les années 1930. A la base, c’était surtout des carrioles en bambous grâce auxquelles les chinois vendaient des fruits et des légumes. Vers les années 1950-60, elles ont évolué pour devenir de mini-supérettes ambulantes qui se déplaçaient dans les quartiers afin d’éviter aux habitants de faire le trajet jusqu’aux magasins. Puis elles se sont peu à peu immobilisées sur des terrains ou des places pour y vendre des crêpes, des gâteaux... jusqu'à des repas entiers pour qu’on y vienne dîner. Aujourd'hui, elles sont donc aménagées pour la préparation de repas et ce sont de véritables entreprises familiales, sur plusieurs générations ! On raconte que pendant les fêtes de Tiurai et du Heiva aux mois de juin et juillet, les roulottes venaient s’installer en ville à Vaiete le temps des festivités. A présent, elles y sont encore mais pendant toute l’année et cette place est devenue emblématique. La population aime beaucoup fréquenter ce lieu et les roulottes fonctionnent très bien car les plats sont bons et à des tarifs inférieurs à ceux des restaurants. C’est un endroit idéal pour se retrouver en famille ou entre amis et passer un bon moment !

Une ambiance conviviale avec de la nourriture locale

A Tahiti, tu peux trouver des roulottes un peu partout sur l’île. Il y a même des terrains ou parkings utilisés spécialement pour leurs emplacements, parfois en regroupant plusieurs roulottes côte à côte comme par exemple à Vaiete au front de mer de Papeete ou encore à Taaone près de l’hôpital de Pirae. Elles sont présentes en bord de mer mais aussi proches des collèges, lycées et entreprises pour s’assurer d’y trouver des clients désireux d’acheter un “ma’a” (“repas” en tahitien) à proximité lors de leur pause déjeuner. Et bien sûr si tu voyages dans les îles de Polynésie française, tu peux être sûr d’y retrouver également des roulottes, bien qu’elles y soient moins nombreuses qu’à Tahiti où l’essor économique et la population sont les plus élevés.

Toutes les roulottes proposent principalement les mêmes plats caractéristiques de Polynésie, comme différentes préparations de poisson cru ou cuit, des grillades et viandes accompagnées de frites ou encore des plats chinois comme le typique chao men, un assortiment de nouilles chinoises aux légumes sautés avec de la viande. Mais d’autres roulottes vendent plutôt des casse-croûtes ou paninis pour les élèves d’écoles aux alentours, certaines des crêpes bretonnes ou encore des plats thaïlandais. Il y en a pour tous les goûts ! On y retrouve le mélange de cultures présent à Tahiti, et la nourriture est toujours servie copieusement au grand plaisir des polynésiens ! Le but est vraiment de s’y faire plaisir et que tout le monde puisse y avoir accès. L’équilibre alimentaire n’est pas la première priorité, ce qui pourrait être vu comme un point à améliorer dans une région où l’obésité et le surpoids sont un fléau. Généralement les roulottes n’offrent pas d’alcool n’ayant pas la licence adaptée, ce qui n’empêche nullement l’ambiance festive qu’on peut y trouver. En effet à Vaiete, des joueurs locaux de ukulele viennent régulièrement animer la soirée aux sons des mélodies polynésiennes ! De quoi passer un moment mémorable si tu viens en Polynésie pour des vacances !