Quelle différence entre un banjo et un ukulélé ?

banjo vs ukulele
Le banjo et le ukulélé s’apparentent, tous les deux, à des versions revisitées de la guitare. À première vue, les deux instruments à cordes sont assez faciles à distinguer l’un de l’autre. Cependant, on peut très vite tomber dans la confusion quand on ne connaît pas les caractéristiques spécifiques de chaque instrument. Certains pourraient même croire que les deux équipements sont assez similaires dans la mesure où ils peuvent être combinés pour former un seul instrument : le « banjo-ukulélé » ou « banjolele ». Mais alors, qu'est-ce qui différencie réellement le banjo du ukulele ?

Ukulele et banjo : des origines différentes

Pour bien les différencier, il est d’abord important de connaître leur histoire. Il faut savoir que le ukulele et le banjo n’ont pas du tout les mêmes origines. Le ukulele est un instrument de musique d’origine hawaïenne. Il a été introduit sur l’île, à la fin des années 1800, par des immigrants portugais de l'île de Madère. Selon les annales, il s’agit d’une version réadaptée de la braguinha portugaise. Le ukulele est originellement doté de quatre cordes en nylon et peut être de différentes tailles (baryton, ténor, concert ou soprano).

En ce qui concerne le banjo, son histoire remonte à l’époque de la traite des esclaves aux pays de l’Oncle Sam. Il aurait été apporté aux États-Unis depuis les Antilles, dans les années 1830-1840, par des Africains déportés. Les musiciens noirs décidèrent par la suite d’exploiter son aspect rythmique à tel point que l’instrument séduit très rapidement les blancs. Le banjo s’est fait particulièrement connaître dans l’univers du Jazz, notamment après la Seconde Guerre mondiale. L’instrument se compose de 4 ou de 5 cordes en acier montées sur un tambour accordable. Comme le ukulele, il existe aussi en plusieurs tailles.

Banjo et ukulele : une grande différence au niveau du fonctionnement (réglage, accord, ton, etc.)

Les deux instruments fonctionnent différemment aussi bien en termes de réglage que d’accord. La différence se constate surtout au niveau du son produit.

Le ukulélé est généralement accordé en gamme G-C-E-A (Sol-Do-Mi-La) ou A-D-Fis-B (La-Ré-Fa#-Si). La corde de Sol est accordée plus haut que la corde de Do. C’est ce qui explique le fait que l’instrument produit un son frais très différent de celui de la guitare. Dans le cas du banjo, les modèles ténors, qui possèdent quatre cordes, ont un accord similaire à celui d’un violon avec une octave plus basse. Les banjos bluegrass, quant à eux, sont dotés de cinq cordes et sont accordés en g-D-G-B-d (sol-Ré-Sol-Si-ré) en Sol ouvert. La cinquième corde, celle qui sonne à vide, est plus courte que les autres et se situe directement sur le manche. Dans tous les cas, les banjos ont pour spécificité de produire un son puissant, vif et cristallin.

Le médiator peut être utilisé aussi bien avec le ukulele qu’avec le banjo. La seule différence étant que l’usage d’un médiator pour pouce et de deux médiators pour doigts peut être nécessaire dans le cas de ce dernier.