Upa Upa Tahiti vous présente le portrait de Raumata Tetuanui, une jeune artiste polynésienne. De sa jolie voix et très souvent accompagnée de son ukulélé, cette talentueuse musicienne est bien connue sur la scène locale. Une rencontre pleine de douceur !
Ukulele préféré

Upa Upa Tahiti vous présente le portrait de Raumata Tetuanui, une jeune artiste polynésienne. De sa jolie voix et très souvent accompagnée de son ukulélé, cette talentueuse musicienne est bien connue sur la scène locale. Une rencontre pleine de douceur ! 

Ia ora na Raumata ! Peux-tu te présenter s'il te plaît ?

Ia ora na tout le monde ! Je m'appelle Raumata Tetuanui, j'ai 18 ans et je suis chanteuse et musicienne de Tahiti.

Comment t'est venu ton amour pour la musique ?

J'ai grandi dans une famille de musiciens et de chanteurs qui se produisent sur la scène locale. Mon père m'a notamment transmis le goût pour la musique et beaucoup de savoirs (apprentissage d'instruments, mixage...).

En plus du chant que tu pratiques, de quels instruments joues-tu ?

Je joue du piano, de la guitare et du ukulélé. J'écris et je compose moi-même mes chansons, aidée de mon père pour les textes en langue tahitienne.

Est-ce que c'est important pour toi de chanter en tahitien ?

Oui, je pense que c'est important de montrer la beauté de notre langue, à la fois au monde et aux jeunes d'ici (qui ne la pratiquent pas forcément). Et puis il y a déjà tellement d'artistes qui chantent en anglais et en français !

As-tu eu des expériences à l'étranger ?

Oui ! J'ai déjà fait plusieurs concerts au Japon et en Nouvelle-Zélande. Et une fois la pandémie passée, j'aimerai beaucoup aller chanter au Mexique et aux îles Cook.

Quelle est l'histoire de ton titre "Te Manu Hoata" ?

Le texte a été écrit en puamotu par Marotea Mariassouce, qui nous a envoyé la chanson. J'ai arrangé un peu l'air afin de le faire davantage correspondre à mon style musical. En ce qui concerne la signification de cette chanson, c'est l'histoire d'un amour impossible. Ca parle de quelqu'un qui aimerait être avec une fille que l'on compare à un oiseau : d'où le titre "Te Manu Hoata", qui veut dire "l'oiseau qui sourit".

A quel âge as-tu appris à jouer du ukulélé ?

Peu de temps après avoir appris le piano, j'ai commencé le ukulélé seulement comme ça, pour gratter un peu. Je m'y suis mise plus sérieusement quand j'avais 12 ans, afin de pouvoir en jouer sur scène. A mon avis il n'y a pas vraiment d'âge pour commencer à apprendre le ukulélé. Tout le monde peut en jouer car les accords sont assez simples. En ce qui concerne les enfants, je pense qu'il suffit d'attendre qu'ils aient les mains assez grandes pour pouvoir faire plus d'accords ! Le ukulélé c'est moins compliqué et plus accessible que la guitare, notamment parce qu'il y a moins de cordes !

Est-ce que tu te souviens de la première chanson que tu as appris à jouer au ukulélé ?

Je crois que c'était "Pahoho" de Te Ava Piti.

Et quelles sont les chansons que tu préfères jouer au ukulélé ?

Presque toutes mes chansons ! Et sinon j'aime beaucoup jouer "E He'e Te Va'a" de Te Ava Piti, "Faarii Noa Ra Te Vahine" de Tetuanui et pas mal de chansons en anglais. Je pense que tout colle avec le ukulélé.

Quelques conseils pour les débutants au ukulélé ?

Alors déjà en ce qui concerne la posture, on peut tenir le ukulélé comme une guitare ou bien opter pour la position "bringue à la tahitienne" : on positionne son ukulélé assez droit, en appui sur la cuisse. Ensuite il faut bien sûr accorder son ukulélé, à l'aide d'un diapason ou d'applications sur téléphone. Et dernière petite chose à savoir : on compte les fils du ukulélé de bas en haut !

Est-ce difficile d'apprendre la frappe au ukulélé ?

Je pense que ça dépend des gens, car certains vont naturellement avoir le feeling avec la musique. Pour les autres et ceux qui débutent vraiment, je leur conseille de compter la rythmique dans leur tête ("1-2-3-4 // haut-bas-haut-bas").

Merci Raumata ! Dernière petite question, quels sont tes projets pour la suite ?

 En ce moment j'écris de nouvelles chansons, pour un potentiel futur album. On compte aussi faire un clip pour l'une de mes chansons qui s'appelle "Honotua". Enfin, j'aimerai continuer de me produire sur scène. Mauruuru !